Vous êtes ici : Les dossiers santé et bien-être > Médecines douces > Bien se soigner par les plantes, est-ce possible ?

Bien se soigner par les plantes, est-ce possible ?

Petit Larousse des plantes qui guérissent

Oui, les plantes médicinales peuvent soulager nos maux, voire guérir certains bobos, mais non elles ne peuvent pas remplacer unilatéralement et totalement les médicaments allopathiques ou autres. Elles ne peuvent se substituer à un traitement médical prescrit par un médecin.

Se soigner avec les plantes demande de bien les connaitre

La première des conditions pour utiliser les plantes à des fins médicinales est de bien les connaitre ou de s'adresser à un herboriste, un naturopathe ou un pharmacien par exemple. On compte 35.000 espèces de plantes médicinales dans le monde !

Pour avoir recours à la pharmacognosie, c'est à dire la science qui répertorie l'ensemble des végétaux avec leurs vertus thérapeutiques, mieux vaut ne pas se jeter sur les premiers sites internet venus vantant les bienfaits d'une plante, mais préférer une vraie encyclopédie accessible au grand public. Vous pourrez notamment vous référer au Petit Larousse des plantes qui guérissent de Gérard Debuigne, médecin spécialisé en phytothérapie, François Couplan, ethnobotaniste, et Thierry Folliard, herboriste et naturopathe, réédité récemment (éditions Larousse - 19,95 €).

La connaissance des plantes par le monde scientifique évolue constamment au fil des études cliniques qui permettent de fournir des résultats fiables sur les effets des végétaux, mais il faut du temps. Et toutes les plantes n'ont pas encore été étudiées avec précision sur la durée.

Si une plante médicinale peut se définir comme un végétal offrant un effet thérapeutique sans toxicité, à dose normale, sur l'organisme, on se rned compte que la frontière peut être parfois ténue entre "médicinale" et "toxique" car des accidents d'intoxications plus ou moins graves se produisent encore, mais aussi parce que certaines plantes définies comme toxiques sont à l'origine de certains médicaments : c'est le cas de la digitale dont on extrait le principe actif, la digoxine, pour fabriquer des médicaments contre les insuffisances cardiaques.

Les vastes utilisations des plantes médicinales

Au delà de la phytothérapie stricte, les plantes sont utilisées à des fins médicinales sous d'autres formes, un peu par effet de mode :

  • aromathérapie : à partir des huiles essentielles extraites des plantes,
  • homéopathie : granules faites à partir de très haute dilution de teintures mères de végétaux (même si les minéraux ou des éléments animaux sont aussi utilisés),
  • balnéothérapie : bains dans lesquels des extraits de plantes sont versés,
  • elixirs floraux : les fleurs de Bach sont les plus connues, à partir d'extraits de plantes stabilisés par l'alcool,
  • médecine anthroposophique : utilisation des plantes selon les saisons et la Lune, pour recréer le lien spirituel entre l'homme et la nature,
  • gemmothérapie : les macérats glycérinés des bourgeons frais de plantes qui concentrent les vertus des plantes sont utilisés,
  • médecine ayurvédique d'Inde : basée sur l'utilisation de plus de 3000 plantes et un équilibre entre les 5 élements et les 3 forces dynamiques définies.
  • médecine chinoise : pharmacopée peu connue hormis le ginseng, basée sur l'opposition entre le yin et le yang, les 5 éléments et l'énergie vitale.
  • médecine des Indiens d'Amérique : les guérisseurs utilisaient une large gamme de végétaux pour leurs principes actifs, et les colons blancs les appliquaient aussi.

plantes médicinales

Devant tout cela, on se rend compte que les plantes médicinales ont des effets sur l'organisme qui ne sont pas toujours bénins. Prises mal à propos ou en trop grandes quantités, elles peuvent dérégler notre organisme. Gardez à l'esprit que ce qui est "naturel" peut aussi être dangereux.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 7QMrs6

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture