Vous êtes ici : Les dossiers santé et bien-être > Prévention et maladies > Quelles peuvent être les origines du mal de dos ?

Quelles peuvent être les origines du mal de dos ?

Le mal de dos revêt différentes formes et il se manifeste de manière très diverse selon les individus. Il s’agit de douleurs qui concernent la colonne vertébrale sur toute sa longueur, soit au niveau cervical, soit au niveau lombaire par exemple.

C’est un mal difficile à évaluer, alors qu’il peut devenir handicapant, car il ne s’agit pas d’une maladie proprement dite mais d’un ensemble de symptômes d’origines très variées.

Quelles peuvent être les origines du mal de dos ?

Des origines mécaniques

Les premières origines du mal de dos auxquelles on pense sont sans aucun doute les origines mécaniques, celles qui sont la cause de l’usure des articulations vertébrales. Il peut s’agir de la conséquence de traumatismes subis par le dos comme des chocs, des fractures, des entorses, etc., ou de faux mouvements pratiqués régulièrement ou non. Des gestes répétés au travail par exemple, beaucoup de manutention manuelle ou le port de charges lourdes peuvent également être à l’origine du mal de dos.

Rester assis toute la journée, tout comme le fait de prendre des mauvaises postures, que ce soit assis, debout ou allongé pendant le sommeil, entraînent aussi des douleurs dorsales. Une mauvaise literie peut être, tout simplement, à l’origine du mal de dos.

Moins connu mais tout aussi fréquent comme origine du mal de dos, les pieds plats ou les pieds convexes ont des répercussions sur l’appui au sol et peuvent occasionner des contractures musculaires douloureuses au niveau du dos. Certains dysfonctionnements des yeux peuvent également être à l’origine de mauvaises postures qui se répercutent sur le dos.

Etre grand, tout comme être en surpoids, mettent à rude épreuve les muscles et les tendons notamment qui aident notre colonne vertébrale à jouer pleinement son rôle et favorisent les douleurs dorsales.

Les types de maux de dos concernés par des origines mécaniques sont entre autres la lombalgie, le lumbago, la hernie discale, la discopathie dégénérative (dégradation des disques intervertébraux), le tassement vertébral, ou encore l’arthrose rachidienne.

Des origines organiques

Le mal de dos peut être provoqué par des origines organiques et inflammatoires telles que certaines infections ou des rhumatismes inflammatoires par exemple. La plupart de ces maladies inflammatoires qui provoquent les maux de dos, sont des maladies qui touchent les articulations. La spondylarthrite ankylosante, maladie qui se manifeste par des poussées d’arthrite et par une inflammation des tendons et des ligaments, fait partie de ces maladies. Elle touche plus particulièrement le bas de la colonne vertébrale et provoque des douleurs au niveau des vertèbres. De la même manière, l’ostéoporose (la diminution de la densité osseuse) atteint la colonne vertébrale (surtout chez les femmes) et provoque des douleurs.

Des déformations de la colonne vertébrale sont aussi à l’origine de certains maux de dos. Ces déformations peuvent avoir des affections comme origines. C’est le cas du spondylolisthésis, un glissement de vertèbres lombaires souvent causé par un traumatisme. La scoliose fait partie de ces déformations de la colonne vertébrale qui occasionnent des maux de dos.

De nombreuses autres maladies inflammatoires peuvent être à l’origine de douleurs dorsales. Citons par exemple l’arthrose, certaines maladies cancéreuses ou des tumeurs osseuses primaires. Des maladies cardio-vasculaires (infarctus, anévrisme de l’aorte, etc.) peuvent également occasionner des douleurs dorsales tout comme des maladies pulmonaires ou digestives comme l’ulcère. Des troubles rénaux, digestifs ou gynécologiques sont également pointés du doigt comme des origines du mal de dos.

Des origines psychologiques

Le mal de dos est souvent associé à un malaise psychologique. Il est en effet fréquent chez les personnes dépressives, qui rencontrent des problèmes au travail ou encore en plein divorce par exemple. Le stress et le surmenage sont aussi à l’origine du mal de dos.

Les douleurs sont à prendre comme un langage du corps et à interpréter comme un signal d’alarme. Le mal de dos est inconsciemment un moyen d’exprimer un mal de vivre.

Des origines à rechercher dans nos modes de vie

Le manque d’activité physique et la sédentarité favorisent entre autres les mauvaises postures souvent à l’origine du mal de dos.

L’alimentation a aussi des incidences sur notre dos, et plus précisément sur les disques de la colonne vertébrale, les muscles et les ligaments du dos. Ces éléments de notre corps ont besoin d’une alimentation équilibrée et saine pour ne pas s’user trop vite. Si vous mangez trop de protéines et d’aliments gras, si vous ne buvez pas assez d’eau ou si vous mangez trop de charcuteries, de fromages et de viandes grasses, vous favorisez la survenue du mal de dos.

Fumer peut être à l’origine du mal de dos. Le tabac a en effet des conséquences néfastes sur les vaisseaux sanguins qui apportent des éléments nutritifs au disque intervertébral, très souvent le siège de douleurs dorsales. Le tabac contribue aussi à diminuer la masse osseuse des vertèbres qui entraîne des tassements douloureux de celles-ci. Enfin, fumer augmente les risques de tousser. Or, la toux occasionne des pressions dans l’abdomen qui usent les disques et causent des hernies discales notamment.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : vyZ4ZD

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture