Vous êtes ici : Les dossiers santé et bien-être > Prévention et maladies > L'engelure : symptômes, causes, traitements et prévention

L'engelure : symptômes, causes, traitements et prévention

L'engelure : symptômes, causes, traitements et prévention

L’engelure est causée par le froid et l’humidité et atteint principalement les mains et les pieds. Il s’agit d’une lésion de la peau qui peut s’avérer très douloureuse mais qui est sans danger à condition qu’elle soit bien traitée. En cas de complications, il est préférable de consulter un médecin pour soigner l’engelure.

Comment reconnaître une engelure ?

Les engelures surviennent avec le froid associé à de l’humidité, donc principalement en hiver, et touchent les pieds et les mains, et cas plus rare, le visage. Elles prennent la forme d’inflammations de la peau et de crevasses. Des rougeurs apparaissent, puis des gonflements des membres concernés ainsi que des sensations de brûlures et des démangeaisons violentes.

Les engelures touchent en priorité les pieds et les mains, quelquefois le nez et les oreilles, car, en raison du rétrécissement des vaisseaux sanguins dû au froid, ce sont les parties du corps les moins irriguées en sang. Elles se refroidissent donc plus vite que le reste du corps et deviennent un terrain propice à l’apparition des engelures. Le sang envoyé par le cerveau pour réchauffer les membres refroidis a du mal à passer dans les vaisseaux rétrécis et finit par les endommager. C’est à ce moment-là qu’apparaissent les symptômes des engelures.

Comment soigner une engelure ?

Une engelure doit être soignée avec précaution et surtout ne pas être exposée à une source de chaleur brutalement. La première chose à faire et de réchauffer doucement la partie de la peau affectée par l’engelure en l’entourant d’un linge chaud et humide pendant environ 10 minutes. Les zones atteintes peuvent aussi être plongées dans une eau à 35 degrés additionnée de deux cuillères à soupe par litre d’eau oxygénée. Si la zone concernée se situe au niveau des mains, ces dernières peuvent être réchauffées doucement sous les aisselles.

Les engelures provoquent des démangeaisons parfois très intenses mais il est important de ne pas se gratter pour ne pas provoquer des plaies sur la peau, aussi appelées ulcères. Ces démangeaisons peuvent être calmées en appliquant des crèmes grasses et riches en vitamine A.

Aucun traitement n’existe pour vraiment soigner rapidement une engelure. Dans tous les cas, et surtout si la douleur est trop intense et les lésions très étendues, une visite chez le médecin s’impose. Ce dernier peut prescrire des calmants et des médicaments pour dilater les vaisseaux sanguins et ainsi aider à la guérison de l’engelure. En revanche, quand l’engelure est profonde, c’est-à-dire que la peau est blanche et insensible, une hospitalisation est nécessaire pour soigner la lésion.

Comment éviter les engelures ?

Les engelures sont provoquées par le froid associé à l’humidité. Pour s’en protéger, il est nécessaire de porter des gants ou des chaussettes adaptés qui, d’une part, isolent bien du froid et, d’autre part, maintiennent bien ces parties du corps au chaud. Pour éviter les engelures, notamment aux pieds, il faut veiller à ne pas porter de chaussettes ou de chaussures trop serrées. Des pieds comprimés sont en effet plus sensibles au froid. L’épaisseur, la nature et l’imperméabilité des semelles des chaussures participent aussi beaucoup à éviter les engelures.

En prévention des engelures, et notamment pour les personnes les plus à risque, il est important de tonifier son appareil circulatoire en amont. Cela est possible naturellement en prenant par exemple régulièrement, et avant la période froide, des bains chauds et froids en alternance. Un traitement préventif à base de vitamines D ou A peut également aider à prévenir les engelures chez les sujets les plus exposés.

Les facteurs de risque d’apparition des engelures

Les personnes qui ont une mauvaise circulation sanguine sont davantage exposées aux engelures, tout comme celles atteintes d’un syndrome de Raynaud. La prise de certains médicaments peut également favoriser l’apparition d’engelures. C’est le cas des vasoconstricteurs, des médicaments destinés à réduire le calibre des vaisseaux sanguins, des bêtabloquants qui ralentissent et renforcent les contractions du cœur ou de certains antidépresseurs. Des troubles endocriniens, des carences en vitamines B1, PP, A ou P, peuvent également constituer des terrains favorables à la survenue d’engelures.

Une personne qui a déjà souffert d’engelures une année a plus de risques d’être à nouveau confrontée à ce problème de santé ensuite. Elle doit donc appliquer tous les conseils de prévention à la lettre pour éviter les engelures.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : DvZeuT

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture