Vous êtes ici : Les dossiers santé et bien-être > Prévention et maladies > Qu'est-ce que la dépression ?

Qu'est-ce que la dépression ?

Dépression des séniors

D’après les statistiques, près de deux Français sur cinq souffriraient aujourd’hui d’une dépression (chez les beaux-pères, 57% seraient suceptibles d'en faire une). Cette maladie psychique touche toutes les classes sociales, sans distinction d’âge ni de sexe. Et depuis quelques années, on constate que les enfants et les adolescents sont également concernés.

Quand parle-t-on de dépression ?

Comme l’expression "être déprimé" s’utilise couramment dans le quotidien, on a tendance à oublier que le trouble dépressif est une véritable maladie nécessitant sans plus attendre une prise en charge psychiatrique. Attention, les cas graves peuvent même conduire au suicide. Prudence est de mise cependant, car il convient de faire la distinction entre déprime et dépression. Être en proie à la tristesse et au blues passager et occasionnel ne peut pas être qualifié de trouble dépressif.

Broyer du noir et avoir le cafard peut arriver à tout le monde à un moment ou un autre de sa vie. On parle seulement de dépression lorsque ce mal-être, cette tristesse et ce désespoir deviennent permanents, mais surtout chroniques jusqu’à influencer l’humeur de la personne, son bien-être psychologique et physique, la qualité de sa vie, ainsi que sa sociabilité.

Les symptômes

Dans un premier temps, l’état dépressif se manifestera physiquement. La personne est continuellement fatiguée. Et le sommeil ou encore le repos n’améliorent en rien cette sensation de manque et de perte d’énergie. Cet épisode s’accompagne généralement d’insomnie et d’un trouble de l’alimentation. Avec également une baisse de la libido et de l’appétit sexuel. Le dépressif maigrit à vue d’œil et souffre de troubles de concentration et de mémoire.

En parallèle, l’individu est d’humeur changeante avec une prédominance de l’irritabilité et de l’agressivité. Pourtant, paradoxalement, la personne développera une sensibilité émotive hors du commun ayant ainsi les larmes faciles. Par ailleurs, on observera la perte de la confiance et de l’estime de soi. Mais aussi une sensation intense de solitude, de désespoir, d’anxiété et de pessimisme, ainsi qu’un désintéressement total à la vie sociale et aux activités autrefois appréciées.

Les traitements

Dépression des ados

Si ces symptômes persistent sur une période de quinze jours, la consultation d’un psychiatre sinon d’un pédopsychiatre pour les enfants ou d’un gérontopsychiatre pour les séniors, est primordiale. Une fois le diagnostic fait, un traitement sera prescrit en fonction du degré de dépression du patient. Dans le cas de troubles légers, le repos total et donc l’arrêt maladie pour les travailleurs allant de plusieurs semaines à quelques mois aideront la personne à sortir de son état dépressif.

Ce traitement peut être associé à des séances thérapeutiques chez le psychiatre. Par contre, les antidépresseurs et les anxiolytiques sont prescrits dès que la dépression est qualifiée de moyenne ou de grave. Enfin, pour les dépressifs sévères ou lorsque l’idée du suicide est omniprésente, l’hospitalisation en milieu psychiatrique est nécessaire.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : r2WpcN

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture