Vous êtes ici : Les dossiers santé et bien-être > Prévention et maladies > L'angine blanche : qu'est-ce que c'est ? comment la traiter ?

L'angine blanche : qu'est-ce que c'est ? comment la traiter ?

angine blanche

À l'arrière de votre gorge, deux masses de tissus appelés amygdales agissent comme des filtres, ils piègent les germes qui pourraient entrer dans vos voies aériennes et causer une infection. Ils produisent également des anticorps contre l'infection.

Mais parfois, les amygdales elles-mêmes sont infectées. Envahies par les bactéries ou les virus, elles gonflent et deviennent inflammées : une maladie appelée angine blanche. L’angine blanche est fréquente, surtout chez les enfants.

Qu’est-ce qu’une angine blanche ?

L’angine blanche est une infection des amygdales, les deux tampons de tissu à l'arrière de la gorge. L'angine blanche peut survenir à tout âge mais c'est une infection courante chez l'enfant. L'infection est typiquement virale, mais peut parfois être bactérienne. La bactérie la plus courante causant l'angine blanche est le Streptococcus pyogenes (streptocoque du groupe A), la bactérie qui provoque l'angine streptococcique. D'autres souches de streptocoques et d'autres bactéries peuvent également provoquer une angine blanche.

Comme les amygdales sont la première ligne de défense du système immunitaire contre les bactéries et les virus qui entrent dans votre bouche, cette fonction peut rendre les amygdales particulièrement vulnérables à l'infection et l'inflammation. La fonction immunitaire des amygdales diminue après la puberté, un facteur qui peut expliquer les rares cas d’angine blanche chez les adultes.

L'angine blanche affecte le plus souvent les enfants entre l'âge préscolaire jusqu'au milieu de l'adolescence. Les signes et symptômes courants de l'angine blanche incluent le gonflement des amygdales qui deviennent rouges, un revêtement ou des plaques blanches sur les amygdales, la gorge irritée, une déglutition difficile ou douloureuse, la fièvre, une mauvaise haleine, des maux d'estomac, particulièrement chez les enfants plus jeunes, un mal de tête. Chez les jeunes enfants ne pouvant pas décrire ce qu'ils ressentent, les signes d'angine blanche peuvent inclure de la bave en raison d'une déglutition difficile ou douloureuse et le refus de manger.

L'angine blanche est facilement diagnostiquée. La grande majorité des malades, qu'ils reçoivent ou non des médicaments, se rétabliront complètement de l'infection en quelques jours. La plupart des symptômes disparaîtront dans les 7 à 10 jours.

L'angine blanche est très contagieuse. Pour réduire les risques, évitez de fréquenter les personnes qui ont des infections actives. Lavez-vous souvent les mains, surtout après avoir été en contact avec une personne qui a le mal de gorge, ou qui tousse ou éternue. Si vous avez une angine blanche, essayez de rester loin des autres jusqu'à ce que vous ne soyez plus contagieux.

Faut-il consulter un médecin pour une angine blanche ?

Dans de rares cas, l'angine blanche peut causer le gonflement de la gorge jusqu'à provoquer des troubles de la respiration. Si cela se produit, consultez un médecin immédiatement. Il est également nécessaire de consulter un médecin lorsque vous présentez des symptômes comme une fièvre supérieure à 39°C, une faiblesse musculaire, une raideur de la nuque et un mal de gorge qui ne disparait pas après deux jours. Alors que certains épisodes d'angine blanche s'évacuent de leur propre chef, certains peuvent nécessiter d'autres traitements.

Le diagnostic de l’angine blanche commencera par une inspection générale de la gorge. Le médecin recherche alors une région d'amygdale gonflée, souvent avec des taches blanches. Il inspectera également l'extérieur de la gorge pour les signes de ganglions lymphatiques et une éruption cutanée qui se produit parfois. Un échantillon de la zone infectée sera prélevé pour une inspection plus approfondie afin de déterminer si l'agent causal est viral ou bactérien.

Quels sont les risques de complication de l'angine blanche?

Les personnes qui souffrent d’une angine blanche chronique peuvent commencer à souffrir d'une apnée obstructive du sommeil. Cela se produit lorsque les voies respiratoires gonflent et empêchent la personne de bien dormir. Il est également possible que l'infection s'aggrave et se propage vers d'autres régions du corps. C'est ce qu'on appelle la cellulite ou phlegmon péri-amygdalien. L'infection peut également provoquer une accumulation de pus derrière les amygdales, ce qui peut nécessiter un drainage et de la chirurgie.

Si une personne ne prend pas un traitement complet d'antibiotiques ou si les antibiotiques en question ne tuent pas les bactéries, il est possible que des complications se développent. Il s'agit notamment de la fièvre rhumatismale et de la glomérulonéphrite post-streptococcique.

Comment traiter une angine blanche ?

La première ligne de soins de l’angine blanche peut être effectuée à la maison. Et si l'infection est virale plutôt que bactérienne, les antibiotiques ne seront pas prescrits.

antibiotiques

Les traitements de base consistent surtout à réduire les maux de gorge. Le repos est alors nécessaire puisqu’il permet à votre corps de concentrer son énergie sur la lutte contre l'infection plutôt que de la dépenser dans les activités quotidiennes. Il est également primordial de boire beaucoup dans la mesure où l’eau empêche la gorge de se dessécher et de devenir encore plus inconfortable : des boissons chaudes, de préférence, sans caféine.

Lorsque le corps combat une infection, il a besoin de plus d'hydratation que la normale. Le gargarisme à l’eau salée pourrait aider si vous ressentez une sensation d’inconfort. Humidifiez régulièrement l’air avec des humidificateurs pour supprimer l’irritation de l’air sec. Évitez aussi tout ce qui pourrait irriter votre gorge. De ce fait, évitez de fumer et éloignez-vous des endroits fumeurs.

Si une infection bactérienne est la cause de l'angine blanche, les antibiotiques sont souvent prescrits. La pénicilline est la plus couramment utilisée. Le traitement complet des antibiotiques doit être respecté, que les symptômes soient soulagés ou pas. Ne pas le faire pourrait permettre à l'infection de se propager et d'entrainer des complications.

La chirurgie qui consistait à enlever les amygdales était une approche relativement commune pour traiter les angines blanches, il y a quelques années. De nos jours, les amygdalectomies ne sont utilisées que si les angines sont chroniques et récurrentes. Bien que les amygdales soient de moins en moins actives après la puberté, elles sont toujours un organe actif et ne sont donc plus que rarement enlevées. Cependant, une amygdalectomie pourrait être demandée si les amygdales causent des problèmes secondaires tels que l'apnée du sommeil, difficulté à respirer ou à avaler, ou un abcès difficile à traiter.

Si une amygdalectomie est jugée nécessaire, il existe une variété de méthodes qui peuvent être utilisées. Le laser, les ondes radio, l'énergie ultrasonore, la coblation (températures froides) ou l'électro cautérisation (aiguille chauffée par l'électricité) ont été utilisés avec succès pour enlever les amygdales.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 4FjgWs

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture