Vous êtes ici : Les dossiers santé et bien-être > Médecines douces > Qu'est-ce que l'ostéopathie ?

Qu'est-ce que l'ostéopathie ?

ostéopathie

On doit l'ostéopathie à Andrew Taylor, médecin américain du XIXème siècle : il va appréhender différemment la mécanique du corps humain, en axant ses soins sur l'étude de l'anatomie et de la physiologie du patient, c'est à dire la structure et les organes d'une part, ainsi que leur fonctionnement d'autre part.

Le fonctionnement de l'ostéopathie

L'ostéopathe a besoin du contact de ses mains avec le corps du patient. Ses outils sont donc ses mains avec lesquelles il va palper le corps pour bien cerner les dysfonctionnements anatomiques : tendons, muscles, os (osteon signifit os), nerfs, articulations, organes (foie, estomac, intestin...). Ce n'est qu'à l'issue d'une palpation précise permettant de bien cerner le corps et ses tissus, que le traitement ostéopathique peut commencer par une manipulation. Celle-ci vise à rendre de la mobilité aux articulations. L'ostéopathe va faire ainsi une lecture du corps à travers le prisme du système musculo-squelettique.

Quand consulter un ostéopathe ?

Dès qu'une région de votre corps dysfonctionne, vous pouvez consulter un ostéopathe, et même si vous n'avez aucune douleur ! Mal aux reins, au dos, aux cervicales, aux jambes, dans les bras...toutes les douleurs musculo-squelettiques. Cependant, d'autres maux peuvent aussi être soignés par l'ostéopathie, s'ils ont un lien avec le squelette : c'est le cas des migraines, des douleurs au ventre ou, tout simplement, du stress.

Les enfants sont aussi des patients très réceptifs à l'ostéopathie, notamment les nouveaux-nés. Ces derniers ont eu le crâne un peu chahuté lors de l'accouchement : l'ostéopathe pourra remettre en place les différentes pièces osseuses crâniennes.

Comment est remboursé l'ostéopathie ?

L'ostéopathie est un peu victime de son succès : des plaques d'ostéopathes ont fleuri un peu partout alors on peut se demander comment sélectionner le bon praticien sans se faire avoir. Evidemment, le bouche à oreille est toujours un non critère mais cela ne suffit pas. Les formations se sont multipliées également, de qualités inégales.

L'ostéopathie pour les Nuls

Depuis décembre 2014, le Ministère de la santé a agréé les établissements susceptibles de pouvoir délivrer un diplôme enregistrable à l'ARS (Agence Régionale de Santé). Vérifiez donc la liste des écoles agréées sur le site du Ministère de la santé. Il peut aussi être très intéressant de s'adresser à un médecin ostéopathe, c'est à dire qu'il est, en premier lieu, médecin, et qu'il s'est formé, en plus à l'ostéopathie. Ainsi, s'il détecte une pathologie plus grave ou qui ne peut être soignée par l'ostéopathie, il pourra vous prescrire des médicaments ou vous orienter vers un spécialiste, le cas échéant.

Le coût d'une consultation chez l'ostéopathe varie selon les villes et les praticiens entre 40 et 100 €. Bien que la discipline ostéopathique soit reconnue, elle n'est pas remboursée par la Sécurité Sociale. Certaines mutuelles prennent en charge une partie des frais d'ostéopathie dans le cadre d'un forfait "médecines douces" par exemple.

Si vous souhaitez découvrir en détail l'ostéopathie, un petit livre pratique vient de sortir : "L'ostéopathie pour les Nuls" écrit par cinq professionnels, Renan Bain, Eytan Beckmann, Arthur Milley, Frederic Pariaud, Jean-Jacques Vignaux (Editions First - février 2016).

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : VcjwRp

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture