Vous êtes ici : Les dossiers santé et bien-être > Prévention et maladies > Les 3 problèmes de peau les plus courants chez les bébés

Les 3 problèmes de peau les plus courants chez les bébés

peau de bébé

Les nombreuses mamans ne me contrediront sans doute pas : à un moment ou à un autre, un nouveau-né souffre au moins une fois d’un problème de peau bénin.

Voici les trois petits bobos dermatologiques les plus rencontrés chez les nourrissons et les bébés.

Les croûtes de lait

Rien de plus disgracieux et inesthétique, n’est-ce pas, que des croûtes de lait qui s’entartrent sur la peau du petit bout de chou. Sèches ou humides, ces vilaines plaques généralement de couleurs jaunâtres trônent, en plus, sur les parties les plus visibles du corps de l’enfant à savoir l’ensemble de la tête, le front, les sourcils et surtout les fontanelles.

Pour les cas les plus sévères, il arrive même que ces croûtes recouvrent le corps et les membres. Et si ce problème de peau a hérité de ce nom, c’est parce que ces dermatoses ont la couleur et l’aspect du lait caillé. Mais d’ores et déjà, très bonne nouvelle, ce désagrément passager n’aura aucune incidence sur la santé du bébé, puisque c’est habituellement les signes d’une peau grasse. Néanmoins, il se peut que ces plaques soient irritantes et donc particulièrement désagréables.

Dans tous les cas, la chose à ne surtout pas faire est de les gratter avec les ongles dans l’optique de les enlever. Cela ne fera qu’empirer la situation. Heureusement, de nos jours, il existe des shampooings pour bébé spécifiquement adpatés aux cuir chevelus ayant des croûtes de lait. Sinon, il y a toujours l’incontournable huile d’amande douce à appliquer sur les zones concernées après le bain. Une simple vaseline fera aussi parfaitement l’affaire.

L'eczéma

Communément aussi appelé dermatite atopique, l’eczéma est bien souvent la manifestation d'une allergie. Et lorsqu’un ou deux des parents en souffrent, l’enfant n’est généralement pas épargné. Chez les bouts de chou âgés de moins de douze mois, ces éruptions cutanées apparaissant sur les coudes, le cou, le visage, les lobes des oreilles, ou encore les genoux.

Elles sont souvent dues à une intolérance alimentaire par exemple au lactose, au gluten, ou aux œufs. Mais il se peut également que ce soit une réaction dermatologique au contact d’un allergène comme les poils d’animaux, le pollen, les produits de lessive… La dermatite atopique se manifeste par des squames blanchâtres ou de petites plaques rouges qui passent souvent inaperçues au début. Toutefois, si l’enfant se gratte régulièrement sur les zones à risques, ce sont déjà les signes de l’eczéma.

eczéma

Dès les premiers signes, la chose à faire est de se rendre sans plus attendre chez le pédiatre. En effet, les démangeaisons peuvent tout simplement troubler le sommeil de l’enfant, particulièrement au moment des poussées. Seul ce dernier pourra en effet décider de l’approche adéquate en fonction du degré et de la gravité de la dermatite atopique. La prescription comprend normalement des crèmes émollientes et des pommades dermocorticoïdes.

L'eczéma est très fréquemment aussi une manifestation physique d'un problème psychologique comme une contrariété ou un mal-être : dans ce cas, mieux vaut remédier d'abord à cela, et l'eczéma disparaitra de lui-même.

L'érythème fessier

Parmi ces trois problèmes de peau, l’érythème fessier est le plus rencontré puisqu’un enfant sur trois est touché. Cette irritation cutanée déclenchant des lésions et des rougeurs survient très tôt et perdure toute la première année. Les causes principales de l’érythème fessier sont le contact prolongé de la peau sensible et fragile du nourrisson avec l’urine et les matières fécales dans un milieu particulièrement chaud, mais surtout humide, lié aux côtés hermétiques des couches.

Cependant, il se peut aussi que ce soit dû à une diarrhée prolongée, une mauvaise hygiène, l’utilisation excessive de lingettes ou le candida, une infection provoquée par des champignons. L’érythème fessier affectionne particulièrement les replis des fesses des bébés, ainsi que les organes génitaux. Attention, dès que le problème est décelé, il faut rapidement réagir.

En effet, c’est très douloureux et difficile à supporter pour les nourrissons surtout si la lésion s’accompagne de fissures. Et le premier geste à faire est de bien désinfecter la zone touchée avec de l’eau tiède et du savon de Marseille. Sécher avec une serviette très douce en tamponnant délicatement, avant l’usage de la crème à l'oxyde de zinc. Idéalement, il ne faudrait lui mettre que des couches en coton. Enfin, changez bébé dès qu’il fait ses besoins.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : VWM7UY

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture