Vous êtes ici : Les dossiers santé et bien-être > Prévention et maladies > Les appareils connectés au service de la santé ?

Les appareils connectés au service de la santé ?

Healthkit d’Apple

Depuis son lancement, je participe à l’étude Nutrinet qui a pour but de collecter des informations essentiellement nutritionnelles afin de mieux déterminer comment l’alimentation et l’activité physique peuvent influer sur l’état de santé général des personnes. Régulièrement, je suis donc amenée à répondre à des questionnaires à date fixe ou ponctuels sur un sujet prévis.

Nutrinet s’intéresse aux appareils connectés

Fin mai 2014, un nouveau questionnaire "Appareils connectés" était ainsi soumis aux Nutrinautes :

  • Votre foyer dispose-t-il d’une ou de plusieurs balance(s) connectée(s) ?
  • Votre foyer dispose-t-il d’un ou de plusieurs appareil(s) de mesure de la tension artérielle connecté(s) ?
  • Votre foyer dispose-t-il d’un ou de plusieurs appareil(s) de mesure de l’activité physique (accéléromètre) connecté(s) ?

En effet, de plus en plus d’outils de mesures diverses transmettant leurs résultats sur internet, apparaissent dans notre quotidien : il peut s’agir de mesurer son poids, sa masse grasse, sa tension artérielle, son nombre de pas, etc... Evidemment, cela peut être utile dans le cadre de ce grand programme de recherche.

Quels sont ces appareils connectés qui surveillent notre santé ?

Il y a quelques mois, on voyait un peu partout Anne Lauvergeon, présidente de la commission "Innovation 2030" et ex patronne d’Areva, vanter les mérites de "l’internet des objets" notamment au travers du capteur Pulse de Withings (made in France !). Ce petit appareil qui se cache aisément dans une poche est multifonction : podomètre, compteur de calories brûlées, calcul des dénivelés et des distances parcourues, analyse du rythme cardiaque et des cycles de sommeil ! Tout pour prendre soin de vous et éviter les accidents cardio-vasculaires !

Capteur Withings Pulse

Bientôt, on ira encore plus loin puisque des chercheurs développent des maillots "intelligents" cafis d’électrodes quasi-invisibles mesurant ces mêmes informations avant de les transmettre par Bluetooth sur votre smartphone.

Toutes ces innovations technologiques font partie de ce qu’on appelle la "santé numérique" que l’on cherche à développer afin de limiter les dépenses de santé exponentielles qui s’expliquent aussi du fait de l’accroissement de la durée de vie. Samsung et Apple, leaders des smartphones ont saisi l’enjeu et développent des applis permettant de surveiller sa santé. SAMI de Samsung et HealthKit, ou "kit de santé", chez Apple, bientôt intégrés à un bracelet connecté, et nous voilà en train de laisser ces entreprises collecter, analyser et stocker une masse de données qui nous sont très personnelles. C’est grave docteur ?!

Oui, c’est dangereux dans la mesure où la législation française sur les données personnelles à caractère médical n’a pas anticipé ni intégré donc l’arrivée de ces capteurs connectés. La CNIL doit se mettre au travail, et vite, car il lui faudra des mois pour sortir une législation. En attendant, des assureurs, par exemple, pourront s’emparer de ces informations pour adapter le tarif proposé en fonction des risques...

On est là dans des questions éthiques et de respect de la vie privée qui vont faire débat, car si on en est certainement qu’aux balbutiements, le développement de ces appareils connectés va être rapide. Toutefois, en cas de problème médical, n’hésitez pas à aller consulter votre médecin, personne physique !

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : pyEyqd

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture