Vous êtes ici : Les actualités > Actualités > Nouvelle voie d’accès aux études de médecine en 2015

Nouvelle voie d’accès aux études de médecine en 2015

Etudiante en médecine

A partir de la rentrée 2015, dix universités françaises (sur 37 au total) vont expérimenter une nouvelle voie d'accès pour les études de médecine, comme une façon de contourner le fameux concours permettant d'accéder à la deuxième année, avec une évaluation orale et la diversification des cursus. Bilan de l'expérimentation prévu dans 6 ans.

Une passerelle d'accès en 2ème année de médecine

Ce concours de fin de 1ère année de médecine, qui date de 1971, éjecte 87 % des étudiants qui le présentent : un énorme gâchis pour des étudiants qui ont, la plupart du temps, consacré leur année universitaire à cela, sacrifiant bien des loisirs. Même si le numerus clausus est maintenu, cette expérimentation a pour butde diversifier les profils des étudiants en médecine.

Par exemple, en 2015, à la faculté de médecine de Tours qui fait partie des villes pilote et dont le numerus clausus permet 235 places en 2ème année de médecine, il y en aura 10 % à 20 % qui seront réservées, sur dossier et oral, aux étudiants de 2e et 3e année de licence de sciences de la vie ou de chimie. Pour les 30 places de la maïeutique, ce sera 10 à 30 % et pour les 108 places de pharmacie, ce seront 10 à 15 % qui seront pour les étudiants venant des sciences de la vie ou de chimie.

A la faculté de médecine d'Angers, ville pilote également, la première année commune aux études de santé (Paces) sera carrément supprimée à la rentrée 2015, mais l'admission sur concours sera malgré tout maintenue.

A Paris-Descartes-V, Paris-Diderot-VII, Paris-Bobigny-XIII et à Saint Etienne, la faculté de médecine s'ouvre, elle, à tous types de licences, y compris droit ou philosophie, enrichie d'enseignements adaptés.

Ailleurs, des universités vont faire une sélection sur dossiers à partir d'étudiants venant de nouvelles licences spécialisées.

Rouen, Strasbourg, Poitiers, Clermont-Ferrand sont les autres villes qui expérimentent des alternatives pour éviter cet impitoyable concours d'entrée en deuxième année de médecine.

Écrit par Nathalie le 27/02/2015
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter cet article

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : GQ5XyZ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir

  • Don d'organe : le principe du consentement présumé Don d'organe : le principe du consentement présumé La loi Caillavet de 1976 sur le don d'organes fixait les règles encadrant le prélèvement d’organes humains en vue d’une greffe, dans le but de sauver des vies. Malgré cela, le nombre de... Écrit par Nathalie le 04/01/2017 dans Actualités - 0 commentaire
  • Vivez mieux et plus longtemps de Michel Cymes Vivez mieux et plus longtemps de Michel Cymes Qui ne connait pas Michel Cymes ? En 2015, il a caracolé en tête du sondage OpinionWay-TV Magazine comme "animateur TV préféré des français" devant Nagui et Stéphane Bern. On aime son humour... Écrit par Nathalie le 09/02/2016 dans Actualités - 0 commentaire
  • Nouveau test de dépistage du cancer colorectal Nouveau test de dépistage du cancer colorectal OC Sensor est le nouveau test de dépistage du cancer colorectal qui va remplacer, en mai, son prédécesseur, Hemoccult II, relégué aux oubliettes depuis le 31 janvier 2015. Par contre, entre... Écrit par Nathalie le 18/03/2015 dans Actualités - 0 commentaire
  • Huiles essentielles : assainissantes ou polluantes ? Huiles essentielles : assainissantes ou polluantes ? L'utilisation des huiles essentielles pour assainir l'intérieur des logements n'est pas aussi évidente que pourrait le laisser penser les publicités ainsi que les mentions figurant sur les... Écrit par Nathalie le 16/01/2018 dans Actualités - 0 commentaire
  • Le délit d'entrave numérique à l'IVG fait débat Le délit d'entrave numérique à l'IVG fait débat Bien que la loi Veil du 17 janvier 1975 relative à l'interruption volontaire de grossesse, ne soit pas remise en cause en elle-même, il n'en demeure pas moins que le débat sur l'IVG reste très... Écrit par Nathalie le 30/11/2016 dans Actualités - 0 commentaire
  •