Vous êtes ici : Les actualités > Actualités > Tiers payant généralisé : pour ou contre ?

Tiers payant généralisé : pour ou contre ?

Juste avant les fêtes de fin d'année en décembre 2014, les médecins généralistes ont entamé une grève pour protester contre le Projet de loi Santé du gouvernement qui prévoit la généralisation du tiers payant dès 2017.

Le tiers payant généralisé pénalise qui et profite à qui ?

Médecins contre le tiers payant généralisé

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, soutient que cela permettra un meilleur accès aux soins notamment pour les populations les plus défavorisées puisque les patients n'auront plus à avancer d'argent pour être soignés. En effet, aujourd’hui, vous réglez immédiatement le médecin puis, sous quelques jours, l’Assurance maladie vous rembourse sa part après transmission des données via une feuille de soins ou la carte vitale.

Le tiers payant s'applique aujourd'hui déjà dans les pharmacies lors de la délivrance de médicaments sous ordonnance ainsi que dans les laboratoires d'analyses médicales et les centres de radiologie. Les publics les plus fragiles en bénéficient déjà également dans le cadre de la CMU-C (couverture maladie universelle complémentaire), de l’AME (aide médicale d’Etat), des accidents du travail et des maladies professionnelles reconnues.

On peut donc se demander pourquoi les autres praticiens de santé refusent ce tiers payant s'il marche pour leurs confrères. Ils n'ont tout simplement pas envie d'avancer les frais dans l'attente d'être payés par l’Assurance maladie et les mutuelles santé : la paperasserie supplémentaire et les retards de paiement les inquiètent. 

Ce qu'en pensent les médecins

En guise de protestation, des syndicats de médecins ont donc appelé à une grève de la télétransmission remplacée par des feuilles de soins, ce qui va encombrer la Sécurité sociale...et pénaliser les patients in fine qui vont devoir attendre autour de 2 mois leurs remboursements.

Hier, mercredi 14 janvier 2015, des médecins ont lancé, à l'inverse, un appel "pour défendre" la généralisation du tiers payant, en précisant que "31% des actes en médecine générale sont d’ores et déjà en tiers payant", et que "les professionnels de santé, avec la carte vitale, sont payés rubis sur l’ongle en moins de cinq jours sans paperasse ni risque d’impayés".

A l'instar de l’association des défense des consommateurs UFC Que Choisir, vous êtes aussi invités à payer en pièces jaunes votre médecin qui refuserait votre carte vitale !

Écrit par Nathalie le 15/01/2015
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter cet article

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : q6tTrG

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir