Vous êtes ici : Les actualités > Actualités > Des vêtements de sport bourrés de produits chimiques dangereux

Des vêtements de sport bourrés de produits chimiques dangereux

chaussures de randonnée et PFC

Greenpeace Allemagne, Italie et Suisse a sorti le 25 janvier 2016, les résultats d'une étude qu'elle a menée en 2015, qui montre que 90 % des vêtements et des équipements de sports de plein air testés contenaient des composés perfluorés ou polyfluorés (PFC), substances chimiques persistantes.

Qu'est-ce que les PFC ?

Sur 40 articles testés provenant de 11 marques bien connues des sportifs, 36 contenaient des PFC alors que les services communication des fabricants nient en utiliser. Les plus dangereux des PFC sont ceux à chaine longue comme les PFOA, retrouvés dans 18 articles. Ils permettent l'imperméabilité des articles et offrent une garantie antitaches.

Les PFC sont des produits chimiques artificiels très volatils qui se dégradent très lentement et peuvent s’immiscer dans la chaîne alimentaire, contribuant ainsi à affecter le système reproductif et endocrinien, tout en facilitant la croissance de tumeurs. Ils polluent l’environnement des régions où ils sont utilisés du fait de leur volatilité.

C'est tout de même paradoxale : alors que ces fabricants de vêtements de sport, de chaussures, de tentes, de sacs à dos, de cordes et sacs de couchage, utilisent un marketing basé sur la nature, sa pureté, ses atouts, etc, en même temps, elle polluent et nuisent à l'environnement ! Il serait temps que ces marques de sports de plein air revoient leurs processus de fabrication : The North Face, Patagonia, Jack Wolfskin, Columbia, Salewa, Mammut...

Écrit par Nathalie le 26/01/2016
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter cet article

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 5EKyve

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir