Vous êtes ici : Les dossiers santé et bien-être > Autour de la santé > Le podologue : ses compétences, quand le consulter ?

Le podologue : ses compétences, quand le consulter ?

Le podologue : ses compétences, quand le consulter ?

Intervenant dans le secteur paramédical, le podologue est un spécialiste de la bonne santé des pieds qui s’occupe de soigner les affections et les complications au niveau de cette partie du corps. Educatives, préventives ou curatives, ses prises en charge sont nombreuses. Focus sur ce métier.

Qu'est-ce qu'un podologue ?

Science médicale, la podologie s’occupe de la prévention, l’étude, le diagnostic et la prise en charge des pathologies qui touchent généralement l’appareil locomoteur. Les manifestations locales, les douleurs, les problèmes et autres soucis systémiques de cette zone du corps sont prises en considération par la podologie. Cette discipline se décline en trois professions à savoir l’orthopédiste, le podo-orthésiste et le podologue.

Titulaire d’un diplôme d’état de pédicure-podologue, ce dernier possède un statut de paramédical qui lui permet d’avoir une approche différente du métier. Il réalise des études de 3 ans au sein d’un Institut de Formation en Pédicurie-Podologie. Ce professionnel prend ainsi en charge toutes les affections relatives à la marche ou à la structure des pieds ainsi que les problèmes de peau ou d’ongles.

Quelles sont ses compétences ?

En consultation, le podologue commence par poser une série de questions à son patient. Il effectue ensuite un examen clinique dynamique, statique ou postural de l’appareil locomoteur ou du pied pour réaliser un diagnostic. Ceci fait, le professionnel peut commencer les soins et traitements des affections. Généralement, il traite les cors, les durillons, les ongles incarnés, les verrues plantaires, les mycoses et autres. En fonction des cas, il est amené à prescrire des pansements ou des topiques. Il est également habilité à prescrire des orthèses et des prothèses qu’il peut fabriquer lui-même ou commander auprès d’un prothésiste.

Notons que le podologue a aussi pour mission d’éduquer et de conseiller ses patients. Il les renseigne sur les gestes à éviter, les techniques pour bien couper ses ongles, les règles d’hygiène, le choix des chaussures et bien d’autres choses encore.

Quand consulter un podologue ?

Il est vivement conseillé de consulter un podologue dès qu’une douleur se fait ressentir au niveau du pied à savoir la cheville, les orteils, la plante des pieds ou encore le talon. Si l’usure des chaussures est anormale (asymétrie, usure importante et rapide), il convient également de demander l’avis de ce spécialiste.

Une douleur au dos, à la hanche ou au genou appelle à une consultation chez le podologue. Elle peut être effectivement causée par une sollicitation intensive d’une zone de la colonne ou d’un membre ou encore un problème de posture. De même, il ne faut pas hésiter à se rendre chez lui devant une malformation du pied.

pieds douloureux de sportif

Les patients diabétiques sont également invités à faire des consultations régulières car une plaie inoffensive peut engendrer de grosses complications chez eux. Les sportifs, les personnes âgées ou sujettes à un surpoids feront bien d’aller chez un podologue à titre de prévention et pour éviter les conséquences d’une articulation trop sollicitée.

Est-il remboursé par la sécu ou les mutuelles ?

En principe, il n’est pas obligatoire d’avoir une prescription médicale pour aller voir ce spécialiste de la santé des pieds. Néanmoins, il est conseillé d’obtenir ce document pour accéder à un remboursement de la Sécurité sociale.

En moyenne, une consultation coûte aux alentours de 30 €. La sécurité sociale effectue un remboursement uniquement chez les diabétiques (stade 2 ou 3). Un remboursement à hauteur d’un euro est réalisé sur certains traitements en pédicurie réalisés sur prescription médicale. Mais un remboursement par la mutuelle est effectué normalement. Les orthèses plantaires sont aussi remboursées par la Sécu à hauteur de 28 €. Du reste, il faudra solliciter la mutuelle pour obtenir le reste de la prise en charge.

Rhumatologie, dermatologie, pédiatrie, orthopédie sont autant de spécialités en lien avec la podologie, démontrant l’intérêt pour cette profession et le rôle incontournable de cette discipline dans le bien-être de chaque individu.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : ePfdba

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture